Close

Monsieur « Roses »

de Jean-Claude Lemonnier
ISBN: 979-10-95883-35-7

17,00

Pierre Desrochers est un jeune homme ambitieux. Au coeur du Paris Haussmannien en pleine mutation, vendeur au « Bon Marché », son ascension sera fulgurante. Son destin le mènera d’aventure en aventure à travers le monde. Roman à la fois d’époque et surréaliste, il vous fera découvrir les parfums et la beautés des Roses.
« Dans le dix-septième arrondissement de Paris, boulevard Pereire, Pierre Desrochers devant son miroir règle les derniers détails de son habillement : le noeud de sa cravate, les plis de son pantalon ; puis pour parachever le tout, il réajuste sa coiffure d’un léger coup de peigne. Les deux accroche-coeurs situés sur son front sont parfaits. Il se saisit alors de sa veste et de sa canne à pommeau et jette un dernier coup d’oeil autour de lui. Le soleil, qui tout à l’heure filtrait ses rayons derrière la fenêtre, est bien levé. Il inonde à présent le parquet de lumière. Pierre referme la porte de sa chambre située sous les toits, puis dévale l’escalier.

Catégorie : Product ID: 3308

Pierre Desrochers est un jeune homme ambitieux. Au coeur du Paris Haussmannien en pleine mutation, vendeur au « Bon Marché », son ascension sera fulgurante. Son destin le mènera d’aventure en aventure à travers le monde. Roman à la fois d’époque et surréaliste, il vous fera découvrir les parfums et la beautés des Roses.
« Dans le dix-septième arrondissement de Paris, boulevard Pereire, Pierre Desrochers devant son miroir règle les derniers détails de son habillement : le noeud de sa cravate, les plis de son pantalon ; puis pour parachever le tout, il réajuste sa coiffure d’un léger coup de peigne. Les deux accroche-coeurs situés sur son front sont parfaits. Il se saisit alors de sa veste et de sa canne à pommeau et jette un dernier coup d’oeil autour de lui. Le soleil, qui tout à l’heure filtrait ses rayons derrière la fenêtre, est bien levé. Il inonde à présent le parquet de lumière. Pierre referme la porte de sa chambre située sous les toits, puis dévale l’escalier.
Aujourd’hui est un grand jour pour Pierre Desrochers. Lorsqu’il a fait ses adieux à Monsieur et Madame Lecoeur, patrons de la bonneterie située rue du Bac, ils avaient ressenti un léger pincement au coeur, et pour cause ; Pierre travaillait avec eux depuis l’âge de dix-sept ans, en qualité d’apprenti. Là, il avait appris la confection et l’art de la vente. A présent, il leur tournait le dos avec reconnaissance, il devait poursuivre sa route. Il avait à présent toutes les cartes en main pour ambitionner une longue et belle carrière de vendeur… »

Découvrez l’auteur et son texte à la radio : émission Radio Cyrnea.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Monsieur « Roses »”