Close

L'envers du sablier

de Michel Desprez
ISBN: 9782384413591

18,00

Comment est réellement notre Univers ? Est-il unique et continu, sans frontières physiques réelles autres que celles de notre connaissance ? Comment respire-t-il ? Nous cache-t-il, par pudeur, des beautés qu’il souhaite préserver ? « Ailleurs » est-il si différent ?
Gwal et Emma évoluent dans un Univers pour lequel nous sommes l’Anti-univers. Avant de devenir d’éminents scientifiques, ils ont souffert, à des degrés différents, du syndrome d’insensibilité aux androgènes. […]

Catégorie : Product ID: 28876

Comment est réellement notre Univers ? Est-il unique et continu, sans frontières physiques réelles autres que celles de notre connaissance ? Comment respire-t-il ? Nous cache-t-il, par pudeur, des beautés qu’il souhaite préserver ? « Ailleurs » est-il si différent ?
Gwal et Emma évoluent dans un Univers pour lequel nous sommes l’Anti-univers. Avant de devenir d’éminents scientifiques, ils ont souffert, à des degrés différents, du syndrome d’insensibilité aux androgènes. Ils ont été les spectateurs de l’adolescence des autres jeunes de leur âge. La nature est innocente, les « Hommes » seuls sont coupables…. en attendant l’avènement de l’« Humanité ».
Ils parviennent à franchir la bordure d’annihilation entre les deux Espaces-temps en opposition de charges, sous la forme transitoire d’Êtres photoniques, les « Êphots ». Ils rencontreront des vies riches mais également la même étroitesse d’esprit que dans leur monde. En trouvant le courage d’être fidèles à leur identité profonde, ces personnages déterminés vont lier des mondes… en incompréhension mutuelle.

Michel Desprez a toujours été attiré par la magie des mots qui nourrissent notre imaginaire, sustentent notre besoin de connaissances. Ce roman est né d’une envie de colorer l’incommensurable macrocosme qui nous entoure avec des êtres authentiques, déterminés à affirmer leur « être au monde », leurs différences. La science-fiction et le fantastique permettent ce naturel et cette authenticité dont nous sommes avares dans notre réalité quotidienne.
L’espace infini sert de cadre à l’illimitée volonté de l’humain d’affirmer son identité.