La réflexion

de Edmond Laloix
ISBN: 978-2-37916-456-9

21,00

Marcel Cassart est un professeur d’histoire très passionné qui a la chance d’enseigner dans la ville qui a été témoin de l’ascension puis de la disparition fulgurantes de la puissante famille Durieux, dont le seul élément attestant encore son existence reste l’immense château situé aux abords de la ville. Décidées de le démolir afin de récupérer le terrain, cinquante ans après la disparition mystérieuse d’Alphonse Durieux – plus communément appelé « l’homme sans visage » – les autorités organisent une vente aux enchères pour se débarrasser de tout ce qui se trouve à l’intérieur. Y compris le miroir décorant la chambre d’Alphonse que le professeur Cassart décide de s’offrir.

Catégorie : Product ID: 9734

Marcel Cassart est un professeur d’histoire très passionné qui a la chance d’enseigner dans la ville qui a été témoin de l’ascension puis de la disparition fulgurantes de la puissante famille Durieux, dont le seul élément attestant encore son existence reste l’immense château situé aux abords de la ville. Décidées de le démolir afin de récupérer le terrain, cinquante ans après la disparition mystérieuse d’Alphonse Durieux – plus communément appelé « l’homme sans visage » – les autorités organisent une vente aux enchères pour se débarrasser de tout ce qui se trouve à l’intérieur. Y compris le miroir décorant la chambre d’Alphonse que le professeur Cassart décide de s’offrir. Sauf que le miroir en question ne peut avoir qu’un seul maître. Et ce maître n’est autre qu’Alphonse Durieux, « l’homme sans visage ».

Juriste de formation avec une double licence en droit, l’auteur est marié et père d’une petite fille. Tout jeune, il est attiré par la littérature en général et par l’écriture en particulier. Il écrit son premier roman à l’âge de 14 ans. Plus tard, à l’université, il écrit un volume de poésies et des pièces de théâtre qu’il joue et met en scène avec ses camarades. Nommé juge, il est contraint d’abandonner l’écriture. Néanmoins, quelques années plus tard, inspiré et encouragé par son épouse il reprend la plume et se remet au travail. En seulement dix ans, il a écrit pas moins de seize romans, dont deux déjà publiés. À l’heure de la publication de ce troisième roman, il planche déjà sur son dix-septième.