Un père mort-né

de Antonio Simonetti
ISBN: 978-2-37916-319-7

25,00

Un quai de gare, un train de nuit, un voyage pour Paris, par une journée ensoleillée… Puis une découverte et une bombe qui explose.
À partir de ce moment, la vie de Marco se rembobine plusieurs fois sans chronologie claire. C’est l’histoire d’un homme qui, dans son existence « tranquille », ne sait pas qu’il a rendez-vous avec le passé, et pas seulement le sien. Marco revit dans un riche enchevêtrement d’images et de situations : la Naples de sa jeunesse, son lien avec la Maestra juive, son rapport à la musique, l’Allemagne hitlérienne. Une large tranche de sa vie défile jusqu’au 7 juillet 1981, quand quelqu’un lui demande de rejouer au violon La Paloma…

Catégorie : Product ID: 7802

Un quai de gare, un train de nuit, un voyage pour Paris, par une journée ensoleillée… Puis une découverte et une bombe qui explose.
À partir de ce moment, la vie de Marco se rembobine plusieurs fois sans chronologie claire. C’est l’histoire d’un homme qui, dans son existence « tranquille », ne sait pas qu’il a rendez-vous avec le passé, et pas seulement le sien. Marco revit dans un riche enchevêtrement d’images et de situations : la Naples de sa jeunesse, son lien avec la Maestra juive, son rapport à la musique, l’Allemagne hitlérienne. Une large tranche de sa vie défile jusqu’au 7 juillet 1981, quand quelqu’un lui demande de rejouer au violon La Paloma…
Un roman au montage cinématographique, un chassé-croisé entre les personnages, une écriture qui confère au lecteur un rôle de témoin de premier plan.

Né à Naples en 1948, Antonio Simonetti grandit dans un quartier et une famille ruinés par la guerre. Ce roman lui a permis de renouer avec sa formation de philosophe et sa passion pour les récits. Après une longue carrière dans les affaires, que rien ne laissait présager et qui lui a permis de parcourir les quatre coins du monde, il a finalement pu se consacrer à l’écriture.