Close

Max et le pigeon

de Marc Wluczka
ISBN: 978-2-37916-010-3

17,00

Au début des années 2000, Max est un retraité sans histoire et sans relief dont l’unique horizon se borne au Quick du quartier où il retrouve ses amis, selon un rituel immuable depuis la mort de sa femme. « Enfant caché » pendant l’Occupation, Max a été marqué par son enfance, sa fuite, sa réadaptation après la guerre, alors qu’il est devenu un jeune homme, sa vie de père de famille, puis son glissement dans la solitude.
Alors que le Bas-Belleville se reconstruit et se transforme à vue d’œil, les repères de Max vacillent devant la désintégration de son environnement présent.
Un soir, en rentrant chez lui, Max recueille un pigeon laissé pour mort par des enfants et se met en tête de le soigner et de lui rendre sa liberté. Cette action fait affluer les souvenirs et ouvre la porte sur un passé douloureux qu’une vie de silence n’a pas suffi à éloigner.

Catégorie : Product ID: 3588

Au début des années 2000, Max est un retraité sans histoire et sans relief dont l’unique horizon se borne au Quick du quartier où il retrouve ses amis, selon un rituel immuable depuis la mort de sa femme. « Enfant caché » pendant l’Occupation, Max a été marqué par son enfance, sa fuite, sa réadaptation après la guerre, alors qu’il est devenu un jeune homme, sa vie de père de famille, puis son glissement dans la solitude.
Alors que le Bas-Belleville se reconstruit et se transforme à vue d’œil, les repères de Max vacillent devant la désintégration de son environnement présent.
Un soir, en rentrant chez lui, Max recueille un pigeon laissé pour mort par des enfants et se met en tête de le soigner et de lui rendre sa liberté. Cette action fait affluer les souvenirs et ouvre la porte sur un passé douloureux qu’une vie de silence n’a pas suffi à éloigner.

Marc Wluczka est médecin de santé publique. Il a été élu de Paris pendant dix-neuf années. Il est médecin coordonnateur à l’Association « Maavar », située à Sarcelles, qui prend en charge des personnes gravement malades et sans domicile.
Il a été auteur de théâtre sous le pseudonyme de Vernon Slover.
Max et le pigeon est son deuxième roman.

Invité de Marie-Christine Weiner sur JudaïquesFM

Chronique du livre sur Jewpop.