Parce que c'était lui

de Élodie Renard
ISBN: 978-2-37916-435-4

17,00

Voilà un livre qui ne laissera pas indifférent. Ce thriller psychologique au rythme haletant, au suspense frémissant, transporte le lecteur, s’immisce dans les esprits torturés et détruits d’une femme au bord du gouffre, d’un tyran aux manières exquises, d’un ami perdu.
Plongé dans les pensées les plus obscures et les plus glaçantes, de victime à tortionnaire, de la folie au désespoir, le lecteur mêle et démêle les fragments de ces vies en lambeaux. Mis au pied du mur, il partage la douleur et le regard caustique de la jeune Lucie tout en demeurant tiraillé entre inquiétude et impuissance.

Catégorie : Product ID: 9754

Voilà un livre qui ne laissera pas indifférent. Ce thriller psychologique au rythme haletant, au suspense frémissant, transporte le lecteur, s’immisce dans les esprits torturés et détruits d’une femme au bord du gouffre, d’un tyran aux manières exquises, d’un ami perdu.
Plongé dans les pensées les plus obscures et les plus glaçantes, de victime à tortionnaire, de la folie au désespoir, le lecteur mêle et démêle les fragments de ces vies en lambeaux. Mis au pied du mur, il partage la douleur et le regard caustique de la jeune Lucie tout en demeurant tiraillé entre inquiétude et impuissance.
C’est ce regard posé sur la société, ce déchirement, cette impuissance viscérale que vit chacun d’entre nous face à la présence de pervers narcissiques si près de nous et pourtant si loin de nos candides esprits que retranscrit cet ouvrage…

« On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans », disait Rimbaud, et pourtant c’est tout juste un an après cette période de folie douce qu’Élodie Renard écrivit son premier roman. Passionnée depuis son plus jeune âge par le poids que peuvent peser les mots sur les consciences et la portée des œuvres engagées, elle décida de sauter le pas pour affirmer son style, un subtil mélange de romance, de psychologie et d’engagement. L’auteure reversera 5 % des bénéfices de chaque ouvrage à l’association VICTA qui aide les femmes victimes de ces « tyrans domestiques » à se reconstruire et à obtenir une voix dans le cadre juridique.