Onze ans et… coupable

de Edmond Laloix
ISBN: 978-2-37916-555-9

19,00

Cela fait plus d’un an qu’Alexandre, ingénieur civil, père d’un petit Julien de onze ans, a perdu son boulot. Et une fois avec le boulot, sa dignité. Malgré une épouse et un enfant qui continuent à le soutenir, il se montre incapable d’affronter la situation et sombre dans l’alcoolisme. Comme tout alcoolique, il prétend ne pas en être un et refuse toute forme d’aide, y compris la proposition faite par son voisin juge, de suivre un traitement.
Puis, un jour, ce dernier décide de déménager. Avant de partir, il lui offre en signe d’amitié un journal intime ayant appartenu à un autre Julien, dont le juge avait prononcé le divorce des parents.

Catégorie : Product ID: 19070

Cela fait plus d’un an qu’Alexandre, ingénieur civil, père d’un petit Julien de onze ans, a perdu son boulot. Et une fois avec le boulot, sa dignité. Malgré une épouse et un enfant qui continuent à le soutenir, il se montre incapable d’affronter la situation et sombre dans l’alcoolisme. Comme tout alcoolique, il prétend ne pas en être un et refuse toute forme d’aide, y compris la proposition faite par son voisin juge, de suivre un traitement.
Puis, un jour, ce dernier décide de déménager. Avant de partir, il lui offre en signe d’amitié un journal intime ayant appartenu à un autre Julien, dont le juge avait prononcé le divorce des parents. Persuadé que le journal intime d’un gamin ne peut contenir rien d’intéressant, Alexandre l’abandonne dans le hall d’entrée sur le meuble du porte-manteau. Jusqu’au jour où il est contraint de passer plusieurs heures devant une chambre d’hôpital. À l’intérieur, son fils, en train de mener un combat acharné entre la vie et la mort. Pour s’occuper, l’ingénieur parcourt les pages du journal. Ce qu’il découvre le bouleverse au plus haut point.

Juriste de formation avec une double licence en droit, l’auteur est marié et père d’une jeune fille. Très tôt, il est attiré par la littérature en général et par l’écriture en particulier. Il écrit son premier roman à l’âge de 14 ans. Plus tard, à l’université, il écrit un volume de poésies et des pièces de théâtre qu’il joue et met en scène avec ses camarades. Nommé juge, il est contraint d’abandonner l’écriture. Néanmoins, quelques années plus tard, inspiré et encouragé par son épouse, il reprend la plume et se remet au travail. En seulement dix ans, il a écrit pas moins de seize romans, dont deux déjà publiés. À l’heure de la publication de ce troisième roman, il planche déjà sur son dix-septième.