Close

Ma mémoire… Quelle mémoire ?

de Jacques Juillet
ISBN: 978-2-37916-672-3

18,00

Le cerveau, ses mystères et son fonctionnement ont de tout temps passionné Jacques Juillet. La recherche de réponses aux questions qu’il s’est posées, également. C’est certainement cette envie de donner une explication à tout, qui l’a poussé, l’âge venant, à se lancer dans cette expérience scientifique incongrue visant à découvrir pourquoi le cerveau commandait au visage de faire la grimace tandis que l’on avait mal. Se prenant lui-même pour cobaye, et à l’aide d’un matériel rudimentaire, courbes et diagrammes agrémentèrent rapidement son étude.

Catégorie : Product ID: 20764

Le cerveau, ses mystères et son fonctionnement ont de tout temps passionné Jacques Juillet. La recherche de réponses aux questions qu’il s’est posées, également. C’est certainement cette envie de donner une explication à tout, qui l’a poussé, l’âge venant, à se lancer dans cette expérience scientifique incongrue visant à découvrir pourquoi le cerveau commandait au visage de faire la grimace tandis que l’on avait mal. Se prenant lui-même pour cobaye, et à l’aide d’un matériel rudimentaire, courbes et diagrammes agrémentèrent rapidement son étude.
Aujourd’hui, bien loin de s’être lassé de cet impérieux besoin de comprendre, il utilise le plus chimérique des laboratoires pour approfondir ses recherches. Et c’est par le biais de ces dernières et l’évocation de souvenirs jalonnant une vie bien remplie qu’il partage avec nous le fruit de ses nombreuses explorations. Un exercice à la fois plaisant et enrichissant puisque, invariablement et quels que soient les chemins empruntés, l’imaginaire s’éloigne souvent du concret.

Depuis que Jacques Juillet est en retraite, il écrit et il s’est pris au jeu. Pour ne pas faire comme les autres, il n’essaie pas de raconter sa vie, ou alors d’une façon si incongrue qu’on ne peut pas y croire.
Cette fois, il nage dans ses souvenirs… Ils sont tous plaisants, agréables à évoquer et pourtant ce sont des événements qui ne devaient pas être très drôles quand il les a vécus. Sa mémoire les aurait-elle trafiqués depuis tout ce temps ?
À travers une exploration parfois déroutante, il essaie de comprendre ce qu’il a vécu réellement et qu’il ne voit plus que comme à travers un miroir déformant. Un roman léger, distrayant, mais qui nous amène, sans que l’on s’en aperçoive, à nous demander ce qu’était vraiment la vie que l’on croit avoir vécue.