Close

L'insoutenable pesanteur de la légèreté

de Mohamed Sahnou
ISBN: 9782384413416

19,00

À mi-chemin entre l’essai et le roman, ce livre tente de présenter une vision personnelle sur l’humain de nos jours, livrée à travers les péripéties d’une histoire.
Un informaticien a mis au point un logiciel révolutionnaire. S’il est bien utilisé (c’est-à-dire en vue d’acquérir tout ce qui permet d’augmenter le savoir de l’utilisateur, améliorer son capital culturel et développer sa capacité de raisonnement…) le programme génère, pour l’ordinateur et son utilisateur, des bénéfices aussi révolutionnaires que multiples […]

Catégorie : Product ID: 27638

À mi-chemin entre l’essai et le roman, ce livre tente de présenter une vision personnelle sur l’humain de nos jours, livrée à travers les péripéties d’une histoire.
Un informaticien a mis au point un logiciel révolutionnaire. S’il est bien utilisé (c’est-à-dire en vue d’acquérir tout ce qui permet d’augmenter le savoir de l’utilisateur, améliorer son capital culturel et développer sa capacité de raisonnement…) le programme génère, pour l’ordinateur et son utilisateur, des bénéfices aussi révolutionnaires que multiples… Le but ultime de l’invention ? Susciter l’émergence d’un citoyen éclairé, loyalement vindicatif et bien déterminé à s’affranchir de l’aliénation ambiante pour devenir maître de son destin.
Mais, avant de songer à une utilisation à grande échelle, l’ingénieur souhaite d’abord expérimenter son invention à travers à une poignée de personnes bien triées. Dans cette perspective, il demande à un ami intime de lui trouver un échantillon d’utilisateurs.
Or, au terme de cette expérimentation, les espoirs de l’ingénieur vont être brisés par une cruelle réalité, mise à nu par son ami intime. Il s’agit d’une légèreté humaine tellement pesante qu’elle en devient insoutenable. L’homme transhumanisé s’avère affecté d’une foncière indifférence à l’égard de tout ce qui ne s’inscrit pas dans l’intérêt prosaïque et immédiat. Totalement absorbé par la furtivité d’une immédiateté évanescente, qui le coupe de l’écume du passé et le prive d’une tension avec l’avenir, il est incapable de transcender l’immanent pour concevoir une vision globale des choses. Dès lors, toutes les considérations qui concernent la condition humaine sont loin de figurer parmi ses préoccupations mentales.
Ainsi, comprenant, grâce à la clairvoyante sagesse de son ami, que l’atomisation de l’Homme moderne et son aliénation sont inscrites dans l’ordre des choses, puisqu’elles semblent être le fait d’un certain déterminisme ontologique, l’ingénieur sombre dans un désappointement profond…

À l’automne de sa vie (bientôt retraité de l’Éducation nationale), l’auteur est intéressé par une culture philosophique à la fois classique et située hors des sentiers battus. Iconoclaste, à certains égards, sa personnalité a été façonnée par un parcours universitaire riche, varié et, surtout, atypique, puisque jalonné par des études de philosophie, des cours de droit et d’économie, un apprentissage des techniques de la traduction et de l’interprétariat, mais aussi des études de 3e cycle universitaire en histoire et en commerce international.