Close

L’enfant qui dort au creux de mon âge

de Gérard Blua
ISBN: 979-10-95883-30-2

14,00

Le chant de l’amour est trop souvent celui de la folie lorsqu’il s’agit des relations père-fils-mère, confondues dans le même regard. En abyme. Pour camoufler les abîmes qui étendent leurs pièges dans les mangroves de l’esprit. Et ce Gérard mythique, qui est-il ? Le fils réel ou le fils désiré ? Celui qui sera père ou celui qui déjà est le père ? Ou bien encore Blua qui écrit son épopée intérieure. Dans la recherche éperdue de La Femme et dans le filigrane de La Mère perdue ? Alors la musique littéraire devient symphonie, un grand, beau et intense chant de l’être profond. Quête de l’éternité dans les balbutiements de la mort. Alors le souffle passe dans une écriture tellurique qui ébranle le lecteur dans ce qu’il a de plus intime et inavoué.

Catégorie : Product ID: 3220

Le chant de l’amour est trop souvent celui de la folie lorsqu’il s’agit des relations père-fils-mère, confondues dans le même regard. En abyme. Pour camoufler les abîmes qui étendent leurs pièges dans les mangroves de l’esprit. Et ce Gérard mythique, qui est-il ? Le fils réel ou le fils désiré ? Celui qui sera père ou celui qui déjà est le père ? Ou bien encore Blua qui écrit son épopée intérieure. Dans la recherche éperdue de La Femme et dans le filigrane de La Mère perdue ? Alors la musique littéraire devient symphonie, un grand, beau et intense chant de l’être profond. Quête de l’éternité dans les balbutiements de la mort. Alors le souffle passe dans une écriture tellurique qui ébranle le lecteur dans ce qu’il a de plus intime et inavoué.
Magnifique et terrible roman que l’auteur a mis vingt ans à écrire et le rapproche de la chair romanesque de Céline, des Chants de Maldoror d’Isidore Ducasse ou de la poésie incantatoire de Saint-John Perse.

La presse en parle

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’enfant qui dort au creux de mon âge”