Close

Le carnet noir d'Adrien

de Monik Gorget
ISBN: 978-2-37916-981-6

19,00

Adrien est un jeune homme qui sourit à la vie et à qui tout réussit. Intelligent, musicien, sportif, passionné par mille choses, il choisit de faire des études dans l’aéronautique, visant l’exploration du ciel. Mais rien ne se passe comme prévu et pendant deux ans, après un bizutage très pénible, il va vivre un harcèlement sournois, constant et insupportable de la part de cinq de ses « camarades » de promotion.
À bout de forces, il met fin à ses jours le 3 octobre 2015, au début de sa troisième année dans cette grande école.

Catégorie : Product ID: 24549

Adrien est un jeune homme qui sourit à la vie et à qui tout réussit. Intelligent, musicien, sportif, passionné par mille choses, il choisit de faire des études dans l’aéronautique, visant l’exploration du ciel. Mais rien ne se passe comme prévu et pendant deux ans, après un bizutage très pénible, il va vivre un harcèlement sournois, constant et insupportable de la part de cinq de ses « camarades » de promotion.
À bout de forces, il met fin à ses jours le 3 octobre 2015, au début de sa troisième année dans cette grande école. Adrien a beaucoup écrit sur les réseaux sociaux et dans un carnet noir découvert après sa mort. Il a écrit l’insupportable, la souffrance, la peur… Tout ce qui construit le lent processus du harcèlement qui détruit peu à peu le psychisme de la victime.
Monik et Bruno, les parents d’Adrien, se sentaient démunis. Ils se sont battus avec courage pour protéger leur enfant. En vain, car ils se sont heurtés alors à une forte omerta ; celle qui protège les établissements de renom sous prétexte qu’un jeune de 20 ans est un adulte qui peut se prendre en charge et se défendre seul. Ce récit a pour but de lever le voile sur la réalité de ces harcèlements et de créer un lien avec les jeunes victimes et leur famille. Peut-être sera-t-il ainsi possible de secouer les instances policières et judiciaires et de mettre les établissements d’enseignement supérieur face à leurs responsabilités.

Monik Gorget a écrit ce livre pour diffuser au maximum la triste, mais courante histoire de son fils Adrien qui a mis fin à ses jours à l’âge de 20 ans. Elle a laissé parler son cœur.
En septembre 2018, elle a créé, avec son époux, l’association « Adrien, une justice pour les étudiants » afin d’alerter sur le harcèlement, les violences physiques et morales entre pairs qui se pratiquent pendant les études supérieures.

 

Retrouvez une intervention de l’auteure sur Europe 1.

On en parle sur ValDEuropeInfos.fr !

Retrouvez une interview de l’auteure sur Facebook.

On en parle du Actu.fr !