Quentin, la mise en mots

de Véronique Caubrière
ISBN: 978-2-37916-162-9

16,00

Je m’appelle Véronique Caubrière. Je suis née le 7 décembre 1962. Toute ma vie semblait tracée, d’une banale simplicité. En 1990, nous nous sommes lancés, avec mon compagnon, dans la grande aventure de devenir parents, mais le jour où notre fils à ouvert les yeux, nous ne savions pas encore que nous montions dans un train dont nous ne maîtrisions rien : ni la destination, ni les changements de vitesse intempestifs et encore moins les émotions.…

Dans «Quentin, la mise en mots», c’est cette histoire que je raconte. A la retraite depuis septembre 2017, j’ai pris le temps de revenir sur la tornade terrible qui nous a emportés et à laquelle nous avons survécu.

Catégorie : Product ID: 4461

Je m’appelle Véronique Caubrière. Je suis née le 7 décembre 1962. Toute ma vie semblait tracée, d’une banale simplicité. En 1990, nous nous sommes lancés, avec mon compagnon, dans la grande aventure de devenir parents, mais le jour où notre fils à ouvert les yeux, nous ne savions pas encore que nous montions dans un train dont nous ne maîtrisions rien : ni la destination, ni les changements de vitesse intempestifs et encore moins les émotions.…

Dans «Quentin, la mise en mots», c’est cette histoire que je raconte. A la retraite depuis septembre 2017, j’ai pris le temps de revenir sur la tornade terrible qui nous a emportés et à laquelle nous avons survécu.
J’ai écrit le livre que j’aurais aimé trouver en 1990 pour répondre à mes questions, à mes angoisses, lorsque mon fils Quentin était hospitalisé à l’hôpital Necker.
Face à l’annonce inattendue de la maladie, puis du handicap et enfin des troubles du comportement, je relate à Quentin son histoire, son extraordinaire personnalité, notre quotidien sans me projeter trop loin dans le futur.

Ce livre est pour lui, pour moi, pour toutes les personnes confrontées au handicap. Il se veut un témoignage positif sur l’extraordinaire adaptation dont l’être humain est capable : la vie réserve des surprises et il faut prendre le temps de retrouver un équilibre pour avancer malgré tout.
Avec beaucoup d’amour, beaucoup d’humour, on arrive à trouver le bonheur.