Close

L'amour en quête

de Frédéric Hardy
ISBN: 9782384413843

17,00

C’est à l’âge de seize ans, après une journée de cours, que je pris un stylo et un morceau de papier pour écrire mon premier poème, À cause des gens. Vingt ans plus tard, à l’âge de trente-six ans, je pose mon stylo après avoir mis le point final à ce livre L’amour en quête composé de quarante-huit poésies traitant de divers sujets tels que la tolérance, la solidarité, l’amour, la lutte contre différentes discriminations et violences. […]

Catégorie : Product ID: 28569

C’est à l’âge de seize ans, après une journée de cours, que je pris un stylo et un morceau de papier pour écrire mon premier poème, À cause des gens. Vingt ans plus tard, à l’âge de trente-six ans, je pose mon stylo après avoir mis le point final à ce livre L’amour en quête composé de quarante-huit poésies traitant de divers sujets tels que la tolérance, la solidarité, l’amour, la lutte contre différentes discriminations et violences. L’inspiration est venue à plusieurs périodes de ma vie quand le besoin d’écrire se manifestait, chaque poème étant écrit sous forme de définition, de déclaration, de confession poétique, qu’elle soit autobiographique ou non, et tout cela sur la base de ressentis, de moments vécus ou observés et de faits m’ayant touché.

« Les mots trouveront
Le chemin de nos pensées
Les plumes traceront
L’histoire de nos passés
Les mots trouveront
Le chemin de nos papiers
Les plumes traceront
Nos histoires tant rêvées
L’encre coulera alors
Sans le moindre effort,
Coulera de la source
L’amour sera ressource »
Extrait de Les Mots

Frédéric Hardy est né le 25 décembre 1985 à Rouen, ville dans laquelle il est comédien amateur pour la troupe d’improvisation théâtrale « Jeux d’rôles » et auteur de poésies depuis son adolescence. Il est, parallèlement à ses activités culturelles, fonctionnaire territorial. Son enseignante littéraire du lycée Georges Brassens de Neufchâtel-en-Bray dans lequel il étudiait avait lu l’un de ses devoirs poétiques devant un auditoire applaudissant en fin de texte. C’était pour lui le début d’un chemin d’écriture poétique.