Genève la nuit

de Thomas Simon Saddier
ISBN: 978-2-37916-554-2

19,00

Comment tout cela avait-il commencé ? Sa mémoire de vieil homme – car oui, on est un vieil homme quand on touche à la fin de la cinquantaine – commençait à lui jouer des tours. Peut-être avait-il rêvé ? Peut-être que tout cela n’était qu’un rêve éveillé, une vision onirique comme une autre, comme il en avait connu dans sa jeunesse psychédélique, peuplée d’hallucinations collectives et de produits encore purs.
On était en octobre, et pour lui l’automne serait désormais la plus rude des saisons, la saison de l’Enfer.

Catégorie : Product ID: 19539

Comment tout cela avait-il commencé ? Sa mémoire de vieil homme – car oui, on est un vieil homme quand on touche à la fin de la cinquantaine – commençait à lui jouer des tours. Peut-être avait-il rêvé ? Peut-être que tout cela n’était qu’un rêve éveillé, une vision onirique comme une autre, comme il en avait connu dans sa jeunesse psychédélique, peuplée d’hallucinations collectives et de produits encore purs.
On était en octobre, et pour lui l’automne serait désormais la plus rude des saisons, la saison de l’Enfer. Lui qui aimait tant ce final flamboyant, cette mise à mort de l’été, il ne trouverait plus les feuilles qui tombent au sol dans cette si douce litanie aussi romantiques, ni les premières vestes que l’on sort des placards aussi chaudes, ni ce doux soleil mourant tellement magistral dans sa dernière lutte.

Né en 1989, Thomas Simon Saddier est musicien. Il étudie la musique au conservatoire d’Annecy, avec notamment l’apprentissage de la guitare et du piano. Il étudiera ensuite la musique indienne à Genève avec l’apprentissage du sitar et des tablas. Après un baccalauréat option musique, il étudie les techniques du son et l’enregistrement à l’université de Marne La Vallée. Il s’installe ensuite à Lyon où il obtiendra une maîtrise de musicologie moderne orientée vers le jazz, grâce à la rédaction d’un mémoire sur le célèbre guitariste Django Reinhardt.
Thomas Simon Saddier a écrit également une thèse à l’université de Genève sur l’appropriation de la musique savante de l’Inde du nord par le rock psychédélique.