C'était elle ou lui

de Isabelle Simon
ISBN: 978-2-37916-501-6

18,00

Amanda est brillante, belle, carriériste et réussit tout ce qu’elle entreprend. Malgré tout, elle ne supporte pas que Carl ait rompu – personne ne rompt avec elle – au point d’organiser un plan machiavélique pour le tuer.
D’une hospitalisation en psychiatrie calculée où elle se lie d’une amitié forcée avec une infirmière peu scrupuleuse à qui elle demande de subtiliser des médicaments ; à une fausse amitié avec le meilleur ami de Carl pour le faire chanter ; en passant par une inscription factice à des cours d’équitation pour repérer où elle enterrera le corps : le plan était parfait. Elle aurait sa vengeance.

Catégorie : Product ID: 10672

Amanda est brillante, belle, carriériste et réussit tout ce qu’elle entreprend. Malgré tout, elle ne supporte pas que Carl ait rompu – personne ne rompt avec elle – au point d’organiser un plan machiavélique pour le tuer.
D’une hospitalisation en psychiatrie calculée où elle se lie d’une amitié forcée avec une infirmière peu scrupuleuse à qui elle demande de subtiliser des médicaments ; à une fausse amitié avec le meilleur ami de Carl pour le faire chanter ; en passant par une inscription factice à des cours d’équitation pour repérer où elle enterrera le corps : le plan était parfait. Elle aurait sa vengeance.
Mais au lieu de cela, c’est le corps d’Amanda et non celui de Carl qui sera retrouvé par la police. À l’endroit même où elle projetait d’enterrer le cadavre et alors même que personne ne connaissait son plan…

Isabelle a 46 ans et est maman de deux garçons. Professionnellement, c’est un caméléon, une boulimique de travail. Après avoir travaillé des années dans le commerce, titulaire d’un BTS, elle reprend ses études et devient aide-soignante en psychiatrie, puis Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs. Actuellement, elle occupe un poste en santé au travail et en Ressources Humaines.
Lire a toujours été pour elle une échappatoire, une façon de s’évader. Elle rêvait d’écrire et voilà, un jour, c’est parti.