Close

S’il vous plaît, ne touchez pas à mon âme

de Marion d’ELISSAGARAY
ISBN: 978-2-37916-024-0

17,00

À pas de loup ; à pas de petit chaperon ; ce livre nous fait avancer dans une forêt de questions dont certaines resteront sans réponse : Le loup a-t-il une stratégie ? Comment les petits chaperons rouges tombent-ils dans le piège ? Parviennent-ils à s’en extirper, à panser leur blessure, à s’arracher au mutisme et retrouver un rapport confiant au langage ? Tout est-il pardonnable et est-ce seulement ajusté de tout pardonner ?
La lumière n’est pas absente de ce paysage violent brossé dans une langue poétique et décalée, tissée d’images et d’histoires vécues de brebis et de loups et de petits chaperons venus se réparer en plongeant les mains dans l’argile.

Catégorie : Product ID: 3597

À pas de loup ; à pas de petit chaperon ; ce livre nous fait avancer dans une forêt de questions dont certaines resteront sans réponse : Le loup a-t-il une stratégie ? Comment les petits chaperons rouges tombent-ils dans le piège ? Parviennent-ils à s’en extirper, à panser leur blessure, à s’arracher au mutisme et retrouver un rapport confiant au langage ? Tout est-il pardonnable et est-ce seulement ajusté de tout pardonner ?
La lumière n’est pas absente de ce paysage violent brossé dans une langue poétique et décalée, tissée d’images et d’histoires vécues de brebis et de loups et de petits chaperons venus se réparer en plongeant les mains dans l’argile.

Accoucheuse, non seulement de pots, mais aussi de mots, Marion d’Elissagaray, Philosophe et potière, est titulaire d’un DEA de philosophie des religions (Paris X), mais aussi formée à l’animation et l’accompagnement de groupe.
Son premier livre « La nuit est tombée, qui va la ramasser ? » est paru en 2010. Ce second ouvrage de réflexion est aussi un témoignage : comment l’argile si douce au toucher parle dans les mains ; comment mettre en forme, mettre en mots, élaborer du sens pour sortir lentement de la nuit ; comment cela peut être affaire de renaissance, de lente guérison. L’association Parole et Racines dont elle est cofondatrice a vu le jour en 1993 en Pays basque. Par une pédagogie créative, l’argile y est mise au service de celles et ceux qui sont en recherche de sens. www.parole-et-racines.asso.fr