Close

L'ombre des Oliviers

de Gérard Delenclos
ISBN: 9782384413768

18,00

Cette autofiction est le carnet de bord, sur fond de guerre d’Algérie, d’un gamin qui devient trop vite un homme contraint de survivre dans un monde auquel il va, non sans sacrifices, s’intégrer par conviction : « Je suis d’où je vis ».
C’est aussi une vision d’une guerre civile urbaine, entre militaires, gendarmes mobiles, barbouzes, membres du FLN et de l’OAS, à hauteur d’enfant qui n’a pu s’empêcher de mettre les mains dans le cambouis : « Je pense donc je fais ». […]

Catégorie : Product ID: 28675

Cette autofiction est le carnet de bord, sur fond de guerre d’Algérie, d’un gamin qui devient trop vite un homme contraint de survivre dans un monde auquel il va, non sans sacrifices, s’intégrer par conviction : « Je suis d’où je vis ».
C’est aussi une vision d’une guerre civile urbaine, entre militaires, gendarmes mobiles, barbouzes, membres du FLN et de l’OAS, à hauteur d’enfant qui n’a pu s’empêcher de mettre les mains dans le cambouis : « Je pense donc je fais ».
Dans ce paysage idyllique de la montagne de Santa Cruz aux champs d’oliviers, de la Méditerranée aux oueds asséchés, le regard des filles pour oublier les morts et la fin des idoles. Dieu et ses avatars pour les guerres de religion, de Gaulle et les massacres d’innocents : « L’enfance volée est surmontable ».

Journaliste depuis plus de cinquante ans, l’auteur a vécu en Algérie, son enfance et son adolescence, pays qu’il a quitté une semaine avant son indépendance. Plus tard, il a essayé de comprendre les conséquences d’une guerre vécue de l’intérieur sur tout le reste de sa vie. Est-il aujourd’hui ce qu’il a été, ce qu’il a fait ?
Il se souvient s’être posé la question des circonstances atténuantes avant d’esquisser cette réponse : nous sommes essentiellement ce que nous faisons, qui que l’on soit et d’où que l’on vienne. Il faut, sous peine d’être malheureux à jamais, pouvoir signer sa vie.