Close

Les dessous de ma robe

de Jean-Pierre Darmon
ISBN: 978-2-38441-185-6

18,00

À travers cet ouvrage, le lecteur découvrira les circonstances à l’origine d’une vocation et d’une détermination sans faille pour accéder à l’une des professions les plus prestigieuses et les plus enviées, c’est-à-dire avocat.
L’auteur expose les moyens de cette vocation, son parcours et son acharnement pour s’épanouir dans ce « sérail » pour jouer le rôle qui était le sien dans cette société.

Catégorie : Product ID: 25988

À travers cet ouvrage, le lecteur découvrira les circonstances à l’origine d’une vocation et d’une détermination sans faille pour accéder à l’une des professions les plus prestigieuses et les plus enviées, c’est-à-dire avocat.
L’auteur expose les moyens de cette vocation, son parcours et son acharnement pour s’épanouir dans ce « sérail » pour jouer le rôle qui était le sien dans cette société.
Les anecdotes souvent originales ou singulières qu’il relate sont quelques approches peut-être non conventionnelles sur le fonctionnement de cette institution. Elles feront réfléchir le lecteur sur le fait que la justice n’est pas une vérité acquise ni une science, qu’elle est soumise à des aléas et que le rôle de l’avocat est de faire respecter les droits de la Défense sans compromission, soumission ou connivence.
L’avocat a toujours été admiré, car cette profession est riche d’enseignements. Elle participe activement à la vie sociale. L’avocat aborde et côtoie des aspects de la société les plus divers et les plus étonnants ou incroyables parfois ; il en est le témoin privilégié, il prend le pouls de la société et c’est un atout dont il n’a pas toujours conscience.
Cet ouvrage éclaire le lecteur avec un prisme original sur le fonctionnement de la justice et les rapports, souvent de force, entre magistrats et avocats.

Maître Jean-Pierre Darmon a prêté le serment d’avocat à l’âge de 23 ans, le 22 novembre 1976. Il a commencé sa carrière de « généraliste » au barreau de Marseille, puis il s’est installé à Aix-en-Provence en 1978. Il a pris sa retraite à 67 ans, à l’issue d’une belle carrière de 44 années d’exercice bien remplie et riche d’enseignements sur le fonctionnement de la justice. Il a voulu raconter son parcours et son expérience à travers son ressenti ainsi que des anecdotes qui donnent à réfléchir sur des idées reçues s’agissant de la justice et de la profession d’avocat.