Close

Jamais vous n'aurez la garde de votre petit-fils

de Marie Bacot
ISBN: 978-2-37916-743-0

18,00

À 35 ans, Inès part d’un cancer du sein. Elle laisse derrière elle un petit garçon, Eliott, 7 ans. Elle laisse aussi un testament demandant que ce soit ses parents, Marie et Jean, qui élèvent son fils, le papa n’ayant jamais manifesté l’intention de s’en occuper.
Est-ce le patrimoine que reçoit l’enfant au décès de sa maman qui interpelle le papa ? Peut-être, c’est ce que pensent Marie et Jean. Toujours est-il que, soudainement, le père s’intéresse à son fils. Il l’enlève et l’emmène dans les DOM-TOM. Il coupe toute relation avec les grands-parents.

Catégorie : Product ID: 21524

À 35 ans, Inès part d’un cancer du sein. Elle laisse derrière elle un petit garçon, Eliott, 7 ans. Elle laisse aussi un testament demandant que ce soit ses parents, Marie et Jean, qui élèvent son fils, le papa n’ayant jamais manifesté l’intention de s’en occuper.
Est-ce le patrimoine que reçoit l’enfant au décès de sa maman qui interpelle le papa ? Peut-être, c’est ce que pensent Marie et Jean. Toujours est-il que, soudainement, le père s’intéresse à son fils. Il l’enlève et l’emmène dans les DOM-TOM. Il coupe toute relation avec les grands-parents.
Une guerre juridique s’engage alors, entre le père et ces derniers. À deux reprises, Marie se rend dans les DOM-TOM pour ramener l’enfant, en vain. Ni le Procureur de la République ni les gendarmes ne l’aident.
Les droits de l’enfant sont bafoués par le père à maintes reprises, et pourtant, celui-ci conserve l’intégralité de son autorité parentale. Marie déplore ici que l’autorité parentale soit un acquis. Elle affirme qu’elle doit se mériter, et le démontre.

Marie Bacot est le nom de plume de l’auteure. Les lieux et noms des personnages ont été modifiés. En lisant ce livre, vous en comprendrez la raison.
Outre la lecture, ses loisirs sont principalement tournés vers la peinture, le collage, et les promenades. Elle aime également chanter dans une chorale de sa commune. Cet ­ouvrage est le premier de Marie Bacot, qui vit dans le sud-ouest de la France. Retraitée du système bancaire, elle a eu trois enfants. Il s’agit ici d’une véritable histoire d’amour d’une grand-mère privée de son petit-fils. C’est aussi le récit de son combat pour le retrouver.

La presse en parle : un article de Pleine Vie.