Close

Elle ne parlait qu'avec les yeux

de Jean Vuotto
ISBN: 9782384418718

19,00

Hypocrisie médicale, rien ne change ? Pendant ce temps précieux perdu à jamais, certains d’entre eux n’auront pour seule alternative que de vivre un devenir honteux dans leur pays en continuant à souffrir de façon inhumaine, ou de s’expatrier dans d’autres pays, moyennant un montant conséquent pour tenter de donner un sens à leur mort, sur la seule décision d’une loi inadaptée à notre époque ? […]

Catégorie : Product ID: 28848

« Nous ne sommes plus des humains, juste des numéros. Elles savent pourtant que je vais mourir… alors… pourquoi cette attente dans des souffrances inutiles ? »
Hypocrisie médicale, rien ne change ? Pendant ce temps précieux perdu à jamais, certains d’entre eux n’auront pour seule alternative que de vivre un devenir honteux dans leur pays en continuant à souffrir de façon inhumaine, ou de s’expatrier dans d’autres pays, moyennant un montant conséquent pour tenter de donner un sens à leur mort, sur la seule décision d’une loi inadaptée à notre époque ? Une association (parmi tant d’autres), l’ADMD, se bat inlassablement pour eux dans ce sens.
Tout au long de ce récit poignant, Ange, l’aidant amoureux de Clarisse, atteinte de la maladie de Charcot, parle de son engagement auprès d’elle. La laisse s’exprimer sur ses doutes, ses rêves envolés, ses peurs, ses convictions, l’attente douloureuse de cette mort qui ne vient pas. La vision de son combat journalier contre son mal. La loi Leonetti, insensible à leur désir de partir pour ne plus souffrir. « La vie est une salope, elle nous a volé vingt ans », lui avait-elle dit.
Ange connaissait la profondeur du mot « aimer », mais également le respect de l’autre, jusqu’à l’ultime. Il ne pouvait faire autrement que répondre favorablement à ses appels d’amour, près d’elle. Ses appels au retour. « Ne s’étaient-ils pas aimés, malgré tout ? » Vingt-quatre mois d’écriture… seul, dans la souffrance. Des sentiments bouleversants transpirent dans cette histoire à la frontière du vécu.

Bénévole multi-associations et aidant depuis de nombreuses années, l’auteur tend ses bras vers ceux qui souffrent… de tout, par associations interposées et à titre personnel. Poète à ses heures, comédien amateur (Théâtre liberté, porte d’Italie…), il développe depuis longtemps une appétence pour l’écriture. La culture. Pour elle, pour voler à son secours, il occultera ses passions. L’amour jusqu’au bout.