Close

À 40 ans, nous aurons un cinéma

de Danièle Wasserman & Josiane Valin
ISBN: 978-2-37916-740-9

19,00

Après la Deuxième Guerre mondiale, Danièle et Roger Wasserman se marient à peine sortis de l’adolescence. Tous deux se promettent d’avoir un cinéma avant quarante ans. N’ayant pas de fortune personnelle, ils travaillent comme des fous pour atteindre cet objectif et réussissent leur pari. Ils acquièrent le Studio Bertrand puis le Demours, le Studio de l’Étoile et les Acacias. Ils créent ensuite les Studios Saint Séverin et Médicis, salles mythiques d’art et d’essai du Quartier Latin, connues dans le monde entier pour l’originalité de leur programmation.

Catégorie : Product ID: 21671

Après la Deuxième Guerre mondiale, Danièle et Roger Wasserman se marient à peine sortis de l’adolescence. Tous deux se promettent d’avoir un cinéma avant quarante ans. N’ayant pas de fortune personnelle, ils travaillent comme des fous pour atteindre cet objectif et réussissent leur pari. Ils acquièrent le Studio Bertrand puis le Demours, le Studio de l’Étoile et les Acacias. Ils créent ensuite les Studios Saint Séverin et Médicis, salles mythiques d’art et d’essai du Quartier Latin, connues dans le monde entier pour l’originalité de leur programmation. Nombre de films sortis dans ces cinémas sont devenus cultes comme Easy rider, La bataille d’Alger ou César et Rosalie. Outre le descriptif détaillé de la programmation de ces salles, Danièle Wasserman relate son travail avec Bertrand Tavernier et Pierre Rissient, alors attachés de presse. Elle raconte les anecdotes qu’elle a vécues durant sa carrière d’exploitante de salle, côtoyant des personnalités comme Agnès Varda, Orson Welles, Jean Renoir ou Henri Langlois…

Danièle Wasserman fut exploitante et programmatrice de cinémas d’art et d’essai à Paris ainsi que distributrice de films entre 1957 et 1982. Elle a démarré avec son mari, Roger Wasserman puis a continué seule ou avec des associés.