Close

La vie extraordinaire d’une personne ordinaire

Certains prennent des décisions rapidement, en pleine confiance, d’autres procrastinent, d’autres encore ne veulent pas s’y risquer par peur des conséquences ou font porter à d’autres la responsabilité de leur choix…

Ces derniers passent plus de temps à réfléchir qu’à décider. En cherchant à tout rationnaliser, à rassembler un maximum d’informations, ils bloquent le processus.

Quel que soit le domaine, prendre une décision dont l’enjeu est important, nous emmène vers l’inconnu. Celui qui s’engage doit assumer les conséquences de ses actions, celui qui ne s’engage pas, subit les conséquences de sa non-action.

En ce qui me concerne, je préfère avoir des remords que des regrets ! 

Lorsque les nuages surplombent mon ciel, que ma vision est altérée, j’enclenche le mode veille, parce que je sais qu’au-dessus, le ciel est toujours bleu. Cette prise de distance fortifie ma confiance en moi, réduit ma charge mentale et émotionnelle. Mon état, plus serein, me donne la liberté de choisir, d’analyser mes options, de créer des associations d’idées, des ponts, et surtout, d’avoir une vision à long terme du but à atteindre. Ce qui est important pour moi, ce ne sont pas les fluctuations de la vie à court terme, mais le cumul de toutes mes décisions sur le long terme. Celles qui ont du sens, qui sont en accord avec mes croyances, mes valeurs et mon pur désir.

 Quand la masse nuageuse persiste à trôner dans mon ciel, je n’ai pas de solutions. Me libérer de l’angoisse, associée à la mauvaise décision, m’étant difficile, je me fie à mon intuition. Une sorte de sixième sens, siège des émotions et d’expériences vécues, qui me conduisent à survoler mes options, pour en avoir une vue d’ensemble, tel le faucon, et me dictent la décision à prendre.

 Des mauvais choix, j’en ai fait. La leçon que j’en est tiré ? Toujours me remettre en question, m’adapter, rebondir et privilégier, autant que possible, les décisions réversibles !

Mon avis : Si prendre une décision comporte une part de risque, ne pas en prendre c’est peut-être passer à côté de quelque chose de plus grand, sur le chemin de ta vie.

Frédérique Guigo

Pour découvrir la plume et l’autofiction de Frédérique Guigo, cliquez ici !