Close

Le Spleen de Paris

de Charles Baudelaire, Alix Maubrey
ISBN:

750,00

Alors qu’elle traversait une période de désillusion face à l’absurdité de la vie citadine, Alix Maubrey fit la connaissance du Spleen de Paris. Quel soulagement de réaliser que les mêmes préoccupations existentielles existaient déjà… plus d’un siècle et demi auparavant ! Au-delà du plaisir de plonger dans une œuvre littéraire aussi singulière, Alix se sentit immédiatement proche de la mélancolie de Baudelaire, par son côté sauvage et solitaire.

Pour elle, la mélancolie n’est pas une fin en soi, mais un état d’âme qui permet de creuser au plus profond des choses, un questionnement existentiel qui fait tomber les masques, rendant possible un assainissement de l’esprit et un retour à l’essentiel… pour retrouver les chemins de l’ivresse de vivre.

Catégorie : Product ID: 3174

Charles Baudelaire

« Mon cher ami, je vous envoie un petit ouvrage dont on ne pourrait pas dire, sans injustice, qu’il n’a ni queue ni tête, puisque tout, au contraire, y est à la fois tête et queue, alternativement et réciproquement. Considérez, je vous prie, quelles admirables commodités cette combinaison nous offre à tous, à vous, à moi et au lecteur. Nous pouvons couper où nous voulons, moi ma rêverie, vous le manuscrit, le lecteur sa lecture ; car je ne suspends pas la volonté rétive de celui-ci au fil interminable d’une intrigue superfine. Enlevez une vertèbre, et les deux morceaux de cette tortueuse fantaisie se rejoindront sans peine. Hachez-la en nombreux fragments, et vous verrez que chacun peut exister à part. Dans l’espérance que quelques-uns de ces tronçons seront assez vivants pour vous plaire et vous amuser, j’ose vous dédier le serpent tout entier. »

Texte illustré par Alix Maubrey

Alors qu’elle traversait une période de désillusion face à l’absurdité de la vie citadine, Alix Maubrey fit la connaissance du Spleen de Paris. Quel soulagement de réaliser que les mêmes préoccupations existentielles existaient déjà… plus d’un siècle et demi auparavant ! Au-delà du plaisir de plonger dans une œuvre littéraire aussi singulière, Alix se sentit immédiatement proche de la mélancolie de Baudelaire, par son côté sauvage et solitaire.

Pour elle, la mélancolie n’est pas une fin en soi, mais un état d’âme qui permet de creuser au plus profond des choses, un questionnement existentiel qui fait tomber les masques, rendant possible un assainissement de l’esprit et un retour à l’essentiel… pour retrouver les chemins de l’ivresse de vivre.

Éprouvant elle-même du plaisir à se perdre en ville – de se laisser surprendre par l’inattendu, de prendre le temps d’observer les interactions sociales et de s’émerveiller de petits détails qui semblent insignifiants – elle ressentit une forte complicité à la lecture des poèmes de Baudelaire. Mais c’est encore dans la vision poétique et fantastique de l’écrivain qu’Alix trouve aujourd’hui le plus d’affinités. En effet, dans sa propre recherche artistique, l’invisible, le rêve, la poésie et le surréalisme sont ses moyens d’expression favoris.

Pour cette série d’illustrations, elle a choisi d’employer la précieuse encre japonaise Sumi-E pour son caractère mystérieux. La finesse des dégradés et le noir profond de ce médium se prêtent particulièrement bien à l’atmosphère complexe et magique du Spleen.


Premier exemplaire vendu : présentation en images du premier exemplaire illustré par Alix Maubrey

Second exemplaire actuellement en vente, prix : 750 €.

Tirage strictement limité : 5 exemplaires numérotés.

Format 21 cm X 21 cm, huit illustrations uniques et originales pour chaque exemplaire, faites de la main de l’artiste.

Lavis à l’encre sumi-E et dessin au stylo rotring (pointe 0.05) sur papier aquarelle 200g.

Reliure pleine peau, cousue à la main, dorure à l’or fin, papier précieux, 152 pages.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Spleen de Paris”