Close

Gargantua

de François Rabelais, Eric Denudt
ISBN:

500,00

Après des études universitaires, Eric Denudt a un parcours artistique atypique, toujours en exploration des différents outils permettant de réaliser des images (dans la peinture, le dessin, la photo, la vidéo) avec le souci permanent de remettre en question le rapport du visuel à sa référence.

Excès, démesure, vie, équilibre, humour, grotesque, philosophie… Gargantua est un incontournable de la littérature mais ce n’est pas un livre qui se laisse facilement capturer par des formes et des couleurs ou enfermer par des images.

L’idée était de retranscrire un choix de scènes en ne mettant pas l’accent sur le détail historique ou sur la reconstitution mais en dosant quelques éléments symboliques et une palette de couleurs prédéfinie. La transcription de ces textes aboutit à un équilibre entre les coups de pinceau, la matière et la représentation.

Catégorie : Product ID: 3184

François Rabelais

 

« Cela fait, Gargantua s’abandonna pour ses études, entièrement à Ponocrates ; celui-ci, pour débuter, décida qu’il ferait ainsi qu’il en avait l’habitude, afin de savoir de quelle manière, pendant si longtemps, les vieux précepteurs de son élève l’avaient rendu si fat, si niais, si ignorant !

Il dispensait son temps de telle façon que, ordinairement il s’éveillait entre huit et neuf heures, qu’il fit jour ou non ; ainsi l’avaient ordonné ses professeurs en théologique. Puis se gambadait, piaffait et se roulait sur son lit quelques instants pour mieux amuser ses esprits ; ensuite il s’habillait d’après la saison, mais de préférence il endossait une grande et longue robe de grosse frise fourrée de renards ; il se peignait ensuite du peigne d’Almain, c’est-à-dire avec les quatre doigts et le pouce, car ses précepteurs disaient que c’était perdre son temps en ce monde que se, laver, se peigner et autrement se nettoyer. Après quoi il fientait, pissait, rendait sa gorge, rotait, pétait, baillait, crachait, toussait, sanglotait, éternuait et se morvait tel un archidiacre. Pour vaincre la rosée et mauvais air, il déjeunait ensuite de belles tripes frites, de succulentes tranches de bœuf grillées sur des charbons, de délicieux jambons, de savoureuses grillades de chevreaux et de force soupes de primeurs. »

Texte illustré par Eric Denudt

Après des études universitaires, Eric Denudt a un parcours artistique atypique, toujours en exploration des différents outils permettant de réaliser des images (dans la peinture, le dessin, la photo, la vidéo) avec le souci permanent de remettre en question le rapport du visuel à sa référence.

Excès, démesure, vie, équilibre, humour, grotesque, philosophie… Gargantua est un incontournable de la littérature mais ce n’est pas un livre qui se laisse facilement capturer par des formes et des couleurs ou enfermer par des images.

L’idée était de retranscrire un choix de scènes en ne mettant pas l’accent sur le détail historique ou sur la reconstitution mais en dosant quelques éléments symboliques et une palette de couleurs prédéfinie. La transcription de ces textes aboutit à un équilibre entre les coups de pinceau, la matière et la représentation.


Premier exemplaire actuellement en vente, prix : 500 €.

Tirage strictement limité : 5 exemplaires numérotés.

Format 21 cm X 21 cm, huit illustrations uniques et originales pour chaque exemplaire, faites de la main de l’artiste.

Technique : acryliques sur papier.

Reliure pleine peau, cousue à la main, dorure à l’or fin, papier précieux, 278 pages.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Gargantua”