Close

EXPATRIÉE CHEZ LES DODOS

de Isabelle Lescureux
ISBN: 978-2-37916-184-1

20,00

Aujourd’hui il n’y a plus vraiment de frontière, mais il y a 20 ans, les choses étaient différentes.
Lorsque Julie et Stéphane apprennent l’arrivée de deux bébés alors que leur aîné n’a que quelques mois, ils décident de tout plaquer, y compris leurs deux jobs en or et de partir construire cette nouvelle famille loin de tout, au soleil, en espérant trouver là-bas une meilleure qualité de vie et pouvoir vivre ensemble tous les jours.
Vont-ils y arriver ? Cette femme expatriée partage ses doutes, ses ressentis, ses expériences, ses joies, ses fous rires, ses peines, ses peurs, ses rencontres dans un pays à plus de 9500 km de chez elle. Vous avez toujours rêvé de tout quitter, vous n’en avez pas eu l’opportunité, ou bien vous n’avez pas osé ?
Cette fois, partez avec elle, n’oubliez pas d’emmener famille et amis. Histoire tendre et pétillante, tout en simplicité, plein d’amour et d’humour, ce livre fait du bien.

Catégorie : Product ID: 4809

Aujourd’hui il n’y a plus vraiment de frontière, mais il y a 20 ans, les choses étaient différentes.
Lorsque Julie et Stéphane apprennent l’arrivée de deux bébés alors que leur aîné n’a que quelques mois, ils décident de tout plaquer, y compris leurs deux jobs en or et de partir construire cette nouvelle famille loin de tout, au soleil, en espérant trouver là-bas une meilleure qualité de vie et pouvoir vivre ensemble tous les jours.
Vont-ils y arriver ? Cette femme expatriée partage ses doutes, ses ressentis, ses expériences, ses joies, ses fous rires, ses peines, ses peurs, ses rencontres dans un pays à plus de 9500 km de chez elle. Vous avez toujours rêvé de tout quitter, vous n’en avez pas eu l’opportunité, ou bien vous n’avez pas osé ?
Cette fois, partez avec elle, n’oubliez pas d’emmener famille et amis. Histoire tendre et pétillante, tout en simplicité, plein d’amour et d’humour, ce livre fait du bien.

Isabelle Lescureux née Chassé en 1965 à Saumur, petite ville de province. Rien ne l’a prédestinait à l’écriture (surtout pas ses professeurs de français). C’est le départ de ses trois garçons et la solitude qui l’a pousse à se souvenir. C’est une touche à tout curieuse, ses amis disent d’elle qu’elle est pétillante et obstinée.